Jacob Zuma appelle au calme après le meurtre d'un extrémiste blanc

Le leader d'extrême droite sud-africain Eugène Terre'Blanche, farouche partisan de l'apartheid, a été tué samedi après une querelle avec un employé. Ce meurtre ne semble pas avoir de motif politique mais il risque d'aviver les tensions raciales.Dès l'annonce du meurtre, le président Jacob Zuma a appelé les Sud-Africains "au calme". Dans un communiqué, il a mis en garde contre toute provocation qui attiserait "la haine raciale". /ATS


 

Actualités suivantes