Des étrangers arrêtés à Pékin où la flamme entame le dernier relais

La police chinoise a arrêté mercredi quatre manifestants étrangers qui avaient déployé une banderole pour un "Tibet libre" à Pékin. La flamme olympique a pour sa part commencé dans les rues de la capitale son dernier relais avant les Jeux.Les quatre manifestants brandissaient des drapeaux tibétains et des banderoles disant "Un monde, un rêve: le Tibet libre", a fait savoir l'organisation "Etudiants pour un Tibet libre" dans un communiqué transmis par courrier électronique. L'une des banderoles était en langue chinoise. /ATS

06.08.2008 - 06:14
Actualisé le 06.08.2008 - 06:14

Actualités suivantes

Articles les plus lus