Violences en Bolivie à cinq jours du référendum sur Morales

A cinq jours du référendum sur le mandat présidentiel d'Evo Morales, deux personnes ont été tuées dans des violences entre grévistes et forces de l'ordre en Bolivie. Elles ont conduit à l'annulation des visites des dirigeants vénézuélien et argentin.Hugo Chavez et Cristina Fernandez devaient participer avec le président bolivien à un sommet consacré à l'énergie. Mais des dizaines de manifestants ont tenté de forcer l'accès à l'aéroport de Tarija, dans le sud du pays, où les deux chefs d'Etat étrangers étaient attendus. /ATS

06.08.2008 - 00:55
Actualisé le 06.08.2008 - 00:55

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus