L'ONU lance un appel au calme au Liban

Des affrontements armés ont éclaté au Liban entre partisans de la majorité et de l'opposition, faisant trois morts et une dizaine de blessé. Le Hezbollah a accusé le gouvernement de lui avoir déclaré la guerre. L'ONU a lancé un appel au calme.Le Liban est paralysé avec des routes bloquées et l'aéroport international fermé, alors que les heurts ont gagné plusieurs villes. Le dirigeant de la majorité parlementaire antisyrienne Saad Hariri a appelé le chef du Hezbollah chiite Hassan Nasrallah à mettre fin au "siège" de Beyrouth. /ATS

08.05.2008 - 22:00
Actualisé le 08.05.2008 - 22:00

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus