AOC "Raclette": le Valais perd la deuxième manche

SION/BERNE - Les recours formulés contre l'AOC "Raclette" ont partiellement été admis. La commission de recours du Département fédéral de l'économie a estimé que le terme "raclette" désignait un plat et non un fromage.L'inscription de "raclette du Valais" demeure acquise, a indiqué mercredi la Fédération laitière valaisanne (FLV) qui avait demandé l'enregistrement du fromage produit en Valais comme appellation d'origine contrôlée (AOC). En revanche le terme "raclette" pourra être utilisé par n'importe quel producteur suisse ou étranger.L'AOC avait été admise par l'Office fédéral de l'agriculture en novembre 2003. L'association Raclette Suisse, des producteurs de fromage et des cantons avaient fait recours, n'acceptant pas que le terme "raclette" soit exclusivement réservé au Valais.La commission de recours a cependant constaté que seul le Valais pouvait légitimement prétendre à la protection du terme "raclette". Pour la FLV la décision est un "formidable autogoal", puisque l'appellation sera considérée comme générique au niveau international et donc perdue pour la Suisse. Elle envisage de recourir au Tribunal fédéral. NOTE: développement suit /ATS


Actualités suivantes

Articles les plus lus