La délinquance juvénile progresse constamment depuis les années 50

Le nombre d'adolescents poursuivis pour des infractions au Code pénal progresse lentement mais de façon constante depuis les années 50. Cette évolution ne se traduit pas cependant par une augmentation de la criminalité chez les adultes.La délinquance dite "juvénile" consiste principalement en infractions contre le patrimoine, en particulier des vols. Une étude sur le sujet, publiée par l'Office fédéral de la statistique, analyse les jugements pénaux et les condamnations de mineurs enregistrés depuis 1946. Les infractions à la loi sur la circulation routière sont peu nombreuses, note l'OFS dans ses conclusions. Il en va de même pour le trafic de drogue. Les condamnations prononcées dans ce domaine concernant avant tout le délit de consommation. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus