Les juifs sont les plus discriminés en Suisse

Les juifs représentent le groupe le plus fréquemment victime de discrimination (26%) en Suisse, indique une étude sur la norme pénale antiracisme. Suivent les étrangers (20%) et les personnes à la peau foncée (14%).Le fléau touche nettement moins musulmans et arabes (3%). Parmi les bourreaux, la palme des agressions revient à l'extrême droite (néonazis et skinheads) avec près de 13%. Les acteurs du secteur des services, en tant qu'auteurs présumés, représentent 10 % des cas. Mais aucune tendance significative n'a été remarquée au sein d'un autre groupe. /ATS

07.08.2007 - 15:01
Actualisé le 07.08.2007 - 15:01

 

Actualités suivantes