Moins de problèmes psychiques en Suisse

La santé psychique de la population suisse s'est améliorée depuis les années 1990, selon un rapport. Environ 60 % des personnes interrogées se disent aujourd'hui sereines et équilibrées. Pourtant, le recours aux soins a légèrement augmenté dans ce domaine.La part de la population qui se sent émotionnellement stable a passé de 45 % en 1992 à 55 % en 2007, selon le dernier rapport de monitorage de l'Observatoire suisse de la santé (Obsan). Les troubles légers - fatigue psychique, pessimisme, nervosité, troubles du sommeil - ont reculé de 40 à 30 %. La fréquence des troubles chroniques sévères diminue aussi. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus