PS et Verts ne combatteront que la fiscalité des entreprises

BERNE - La gauche est décidée à utiliser le référendum contre la réforme de l'imposition des entreprises, qui constitue à ses yeux un "cadeau fiscal" déplacé. En revanche, le PS et les Verts ne combatteront pas la nouvelle loi sur l'électricité.La décision de lancer le référendum sera prise par l'assemblée des délégués samedi à Lugano. Les allègements fiscaux sur les dividendes versés par les entreprises à leurs actionnaires ne profiteront qu'à 60'000 personnes, soit 1 à 2% des contribuables.Les Verts ont abondé dans ce sens. Il s'agit d'une réforme inutile et mal ciblée qui videra les caisses publiques et celles de l'AVS, a dénoncé leur présidente Ruth Genner (ZH). /ATS

23.03.2007 - 10:53
Actualisé le 23.03.2007 - 10:53

 

Actualités suivantes