Selon la presse l'émotion a parlé pour l'initiative pédophile

"L'émotion a parlé". Tel est le commentaire de très nombreux journaux au lendemain de l'acceptation par le peuple de l'initiative pour l'imprescriptibilité des actes pédophiles. La presse s'interroge sur l'adaptation dans la loi d'un texte qualifié par certaines gazettes d'"imprécis"."Il est évident que les affaires de prêtres pédophiles de ces derniers mois ont joué un rôle dans la votation", écrit "L'Express". "Entre la raison et le coeur, les électeurs ont écouté la raison du coeur", relève l'éditorialiste du "Quotidien jurassien". /ATS