Bruxelles reste de marbre après les déclarations de Calmy-Rey

La critique de la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey sur la "passivité" de l'UE dans les négociations avec la Suisse ne provoque pas d'importantes vagues à Bruxelles. Des sources à la Commission européenne ne faisaient "aucun commentaire" lundi matin.La position de la Commission européenne et de l'UE est "suffisamment" connue, ont-elles ajouté. Aussi bien le président de la Commission européenne José Manuel Barroso que les Etats membres ont clairement expliqué à plusieurs reprises qu'aucun nouvel accord ne peut être conclu sans la résolution des questions institutionnelles, selon elles. /ATS

11.07.2011 - 11:11
Actualisé le 11.07.2011 - 11:11

 

Actualités suivantes