Brésilienne retrouvée tailladée: thèse de l'automutilation avancée

La Brésilienne qui a été retrouvée tailladée lundi soir à Zurich n'était pas enceinte, selon un rapport de l'Institut de médecine légale de l'Université de Zurich. Elle avait déclaré aux policiers avoir fait une fausse couche après l'agression.Le rapport de l'institut médico-légal montre toutefois qu'elle n'était pas enceinte au moment de l'agression. La jeune femme est actuellement hospitalisée. /ATS