Initiative sur les armes: le texte rejeté malgré un oui romand

Les militaires pourront garder leur fusil d'assaut dans le placard. L'initiative "pour la protection face à la violence des armes" a été refusée dimanche par la majorité des cantons. Pour l'instant, seuls Genève, le Jura, Vaud et Neuchâtel ont dit oui.Selon les projections de l'institut gfs.bern, l'initiative serait aussi rejetée par 57% des voix. Fribourg dit "non" à 58,9%. Le canton s'inscrit ainsi dans la lignée des autres résultats déjà tombés en Suisse alémanique: Glaris (rejet par 69,8%), Nidwald (68,8%), Schaffhouse (61,1%), Lucerne (60,1%) Zoug (57,2%) et Argovie (61,4%). /ATS

13.02.2011 - 13:46
Actualisé le 13.02.2011 - 13:46

 

Actualités suivantes