Initiative sur les armes: le texte rejeté malgré un oui romand

Les militaires pourront garder leur fusil d'assaut dans le placard. L'initiative "pour la protection face à la violence des armes" a été refusée dimanche par la majorité des cantons. Seuls Genève, le Jura, Vaud, Neuchâtel et Bâle-Ville ont dit oui.Très émotionnelle, la campagne a mobilisé la population. Après décompte des résultats de presque tous les cantons, la participation s'inscrivait à un peu plus de 48%. /ATS

13.02.2011 - 14:18
Actualisé le 13.02.2011 - 14:18

 

Actualités suivantes