La Suisse et l'Europe doivent s'entendre sur les AOC

En vertu de l'accord sur la protection des appellations d'origine entre l'Union européenne et la Suisse, Berne a publié une liste de 800 AOC et IGP protégées dans l'UE. Cantons, entreprises et citoyens suisses ont jusqu'au 15 mars pour faire d'éventuelles remarques sur ces produits.La même procédure se déroule parallèlement au sein de l'UE avec les indications géographiques suisses, indique l'Office fédéral de l'agriculture. Après examen des différentes observations, les négociations entre Berne et Bruxelles reprendront en vue de finaliser la liste des indications géographiques à protéger. /ATS


Actualités suivantes

Articles les plus lus