La région genevoise nécessite des gardes-frontière supplémentaires

Les 300 gardes-frontière de la région genevoise ne sont pas en nombre suffisant pour mener à bien leur mission. Il en faudrait 400, a indiqué ce mardi dans un interview à la "Tribune de Genève" le colonel Claude Meylan, commandant des gardes-frontière à Genève."En journée, nous disposons de 130 agents", a poursuivi M. Meylan. La nuit, en revanche, les effectifs ne comptent parfois "pas plus d'une dizaine de personnes". Depuis 2008, quelque 140 gardes-frontière sont en outre mobilisés à l'aéroport de Genève pour contrôler les gens venant hors de l'espace Schengen. /ATS

14.12.2010 - 12:31
Actualisé le 14.12.2010 - 12:31

Actualités suivantes