Trois employés du CICR dont un Suisse enlevés aux Philippines

Trois collaborateurs du CICR ont été enlevés dans le sud des Philippines. L'institution n'a reçu aucune revendication, mais le groupe Abou Sayyaf pourrait avoir organisé le rapt. Les délégués avaient refusé une escorte armée malgré la présence d'insurgés dans la zone.Les trois délégués sont un Suisse, Andreas Notter, chef du bureau du CICR à Zamboanga depuis l'an dernier, une Philippine, Mary-Jean Lacaba, et un Italien, Eugenio Vagni. Ils ont été enlevés par des hommes armés dans la ville de Jolo, capitale de la province de Sulu, au sud-ouest des Philippines. /ATS

15.01.2009 - 17:18
Actualisé le 15.01.2009 - 17:18

 

Actualités suivantes