Selon un sondage Isopublic: l'UDC perd des plumes

Si les Suisses devaient élire un nouveau Parlement aujourd'hui, la force électorale de l'UDC n'atteindrait que 22,8%, contre 29% lors des élections fédérales de 2007. C'est ce que montre le dernier sondage Isopublic, publié par la "Sonntagszeitung".Après avoir interrogé 1231 personnes, l'institut arrive à la conclusion que le dernier venu des partis politiques sur la scène fédérale, le Parti bourgeois-démocratique (PBD) s'est taillé une part de 4%. Le président de l'UDC Toni Brunner relativise ces chiffres et souligne les succès actuels de son parti. /ATS

15.02.2009 - 10:50
Actualisé le 15.02.2009 - 10:50

 

Actualités suivantes