Affaire Stern:une relation infernale et beaucoup de mensonges

Les messages écoutés au procès de Cécile B.,la meurtrière présumée d'Edouard Stern, décrivent une relation d'amour infernale. Ils montrent aussi combien la jeune femme s'est enferrée dans le mensonge après la mort du banquier."J'aimerais juste qu'on trouve la vérité", dit-elle à son retour d'Australie, où elle a fui. Les écoutes téléphoniques policières révèlent qu'elle savait que son amant, objet de menaces de mort, avait oublié son arme au bureau le soir du meurtre. /ATS

15.06.2009 - 15:43
Actualisé le 15.06.2009 - 15:43

 

Actualités suivantes