La Brésilienne automutilée condamnée à 90 jours-amende

La Brésilienne de 27 ans accusée d'avoir inventé en février dernier une agression néo-nazie à Zurich a été condamnée à 90 jours-amende à 120 francs avec sursis. Le Tribunal de district de Zurich l'a reconnu coupable d'avoir induit la justice en erreur.Selon l'avocat de la défense, au moment des faits, elle était selon lui dans un état de délire. "Elle n'a pas pu reconnaître que sa version des faits était fausse", a argumenté le défenseur. Selon lui, l'acte d'accusation est par ailleurs incomplet car il ne dit pas quand et où la jeune femme s'est automutilée. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus