30% des consultations pourraient ne plus être assurées en 2030

Une pénurie de médecins pourrait compromettre les consultations médicales ambulatoires en Suisse. Selon l'Observatoire suisse de la santé (OBSAN), 30% des consultations risquent de ne plus pouvoir être assurées d'ici 2030.Les personnes âgées de plus de 65 ans consultent plus souvent. Le veillissement de la population suisse conduit à un accroissement de la demande en consultations ambulatoires. Dans un même temps, les prévisions montrent des effectifs de médecins à la baisse. /ATS

01.07.2008 - 11:30
Actualisé le 01.07.2008 - 11:30

 

Actualités suivantes