Le chef de l'armée ne partira pas et porte plainte contre le Blick

Le chef de l'armée Roland Nef ne présentera pas sa démission, il passe au contraire à l'offensive. Ses avocats ont déposé une première plainte pour atteinte à la personnalité. Certains médias l'ont diffamé, ainsi que son ex-compagne, de manière "indéfendable", ont-ils indiqué.Sous le feu des critiques, Roland Nef est sorti de son mutisme. Les dernières affirmations des médias selon lesquelles il aurait cherché à faire taire son ex-compagne l'ont fait sortir du bois, a-t-il dit devant la presse en précisant avoir déposé plainte contre le "Blick" pour atteinte à la personnalité. /ATS

17.07.2008 - 16:02
Actualisé le 17.07.2008 - 16:02

Actualités suivantes