11e révision de l'AVS: la majorité a refusé la retraite à la carte

Le Conseil national ne veut rien savoir de la retraite à la carte. La majorité bourgeoise a refusé tous les modèles visant à permettre aux personnes à revenu modeste de prendre une retraite anticipée dans la 11e révision de l'AVS.Par 112 voix contre 82, la majorité a refusé le "compromis" d'une minorité défendue par Thérèse Meyer. Celle-ci aurait voulu, en substance, réinvestir les économies réalisées par le biais de la 11e révision, soit quelque 800 millions de francs, dans la retraite flexible. /ATS

18.03.2008 - 10:27
Actualisé le 18.03.2008 - 10:27

Actualités suivantes