Philippines: Abou Sayyaf menace de décapiter un employé du CICR

Le chef du groupe islamiste philippin Abou Sayyaf a menacé de décapiter l'un des deux employés européens de la Croix-Rouge, un Suisse et un Italien, enlevés il y a deux mois sur l'île de Jolo, au sud de l'archipel. Il demande que l'armée mette fin à ses opérations dans la région."Ecoutez bien, s'ils (les soldats) poursuivent leurs opérations et s'approchent de nous, s'il y a de nouvelles fusillades, je décapiterai l'un des otages européens", a déclaré Albader Parad dans une interview à une radio locale. /ATS

18.03.2009 - 13:04
Actualisé le 18.03.2009 - 13:04

 

Actualités suivantes