Moritz Leuenberger propose une privatisation partielle des CFF

Pour financer les futurs projets en matière de transports publics, le ministre des transports Moritz Leuenberger propose une entrée en bourse des CFF ou une prise de participation d'investisseurs privés. Mais la majorité des CFF doit rester en mains de la Confédération.L'argent qui provient du fonds destiné au financement des transports publics (FTP) ne suffit pas, selon le conseiller fédéral, pour les besoins futurs. "Pour des investissements supplémentaires, il faut des nouvelles sources de revenus", a-t-il dit dans une interview publiée par la "SonntagsZeitung". /ATS


 

Articles les plus lus