Thomas Minder affirme avoir eu "le beurre et l'argent du beurre"

Thomas Minder, père de l'initiative contre les rémunérations abusives, estime que son accord avec Christoph Blocher et l'UDC ne menace pas son indépendance. "J'ai le beurre et l'argent du beurre", déclare-t-il, rappelant qu'en politique il faut passer par des alliances.Si le Parlement n'approuve pas le contre-projet indirect de révision du droit des sociétés anonymes concocté par l'UDC, celle-ci soutiendra l'initiative de Thomas Minder, rappelle ce dernier dans la "Berner Zeitung". Et d'affirmer que le PDC et le PLR n'ont pas saisi la position de la population sur la question des rémunérations abusives. /ATS

20.02.2010 - 13:03
Actualisé le 20.02.2010 - 13:03

 

Actualités suivantes