Medvedev cherche en Suisse un soutien à son initiative de sécurité

Le président russe Dmitri Medvedev estime qu'il n'y a "pratiquement plus de contentieux" entre son pays et la Suisse et il ne veut pas s'y attarder. En revanche, il espère que la Suisse, où il arrive lundi, soutiendra ses propositions sur la sécurité en Europe.Avant sa visite d'Etat en Suisse, le président russe a accordé à Moscou un entretien à plusieurs médias suisses dont le "Matin Dimanche" publie un compte-rendu. M. Medvedev y explique que la Russie suggère de créer "un lieu de rencontre universel où puissent se discuter et se trancher les problèmes de sécurité européens". /ATS

20.09.2009 - 03:45
Actualisé le 20.09.2009 - 03:45

 

Actualités suivantes