Le Conseil fédéral attend avant de communiquer à l'international

Le Conseil fédéral n'a pas encore mis en oeuvre sa stratégie de communication internationale dans le dossier du secret bancaire et de la coopération internationale en matière fiscale. Présence Suisse, organe chargé de valoriser l'image du pays à l'étranger, attend son feu vert pour agir."Ces derniers mois, il a d'abord fallu chercher des solutions politiques" dans ces dossiers, relève Johannes Matyassy, directeur de Présence Suisse dans une interview publiée par le "Temps". /ATS

21.03.2009 - 09:51
Actualisé le 21.03.2009 - 09:51

 

Actualités suivantes