Les paysans contre la loi sur les entraves techniques au commerce

L'introduction en Suisse du principe de Cassis de Dijon, qui vise à faciliter l'importation de produits en provenance de l'UE, n'est pas du goût de certains agriculteurs. Emmené par le Genevois Willy Cretegny, un comité a annoncé vouloir combattre le projet par référendum.Les référendaires ont jusqu'au 1er octobre pour récolter les 50'000 signatures nécessaires. Ils contestent les assouplissements en matière de prescriptions techniques au commerce qui viennent d'être adoptés par le Parlement. A leurs yeux, l'argument selon lequel la nouvelle loi permet de lutter contre "l'îlot de cherté" suisse ne tient pas la route. /ATS

23.06.2009 - 09:23
Actualisé le 23.06.2009 - 09:23

 

Actualités suivantes