Avalanche au Mont-Blanc: les gendarmes sont sans espoir

Un survol aérien de la zone où seraient ensevelis huit alpinistes -trois Suisses et cinq Autrichiens- après une avalanche ce week-end dans le massif du Mont-Blanc va être effectué. La gendarmerie a dit ne plus avoir d'espoir de retrouver des personnes en vie."Il s'agit d'un survol aérien dans le cadre normal des opérations de secours", a déclaré un responsable de la gendarmerie de Haute-Savoie. La zone accidentée "étant extrêmement dangereuse, parce qu'entourée de séracs, il n'est pas question d'y engager des hommes, on ne mettra pas en péril la vie de nos secouristes", a-t-il précisé. /ATS

25.08.2008 - 12:05
Actualisé le 25.08.2008 - 12:05

 

Actualités suivantes