Un trader accusé d'avoir creusé un trou de 40 millions de francs

Un courtier en aluminium comparaît devant un tribunal lausannois. Il est accusé d'avoir spéculé à outrance, creusant un trou de près de 40 millions de francs. Pour la défense, le montant du dommage n'est pas établi et la direction a fermé les yeux.Entre 2004 et 2006, le trader lausannois et son supérieur direct à Londres se sont lancés dans des opérations hasardeuses, à l'insu de leur direction, le groupe britannique Noble Resources. Ils ont spéculé sur le cours de l'aluminium, établissant ensuite des contrats fictifs pour dissimuler leurs pertes. /ATS

26.10.2009 - 14:10
Actualisé le 26.10.2009 - 14:10

 

Actualités suivantes