L'influence négative des enfants mise en évidence dans une étude

Les enfants ont une influence sur la solidité du couple que forment leurs parents. Positive, on le savait. Mais aussi négative, comme le montre une étude, rendue publique mardi par l'Université de Neuchâtel, qui se penche sur les "macros-causes" du divorce.Les enfants étaient jusqu'à présent considérés comme le ciment du couple. On pense aujourd'hui qu'ils n'empêchent en rien le divorce. Au mieux, ils le retardent, constate Fabienne Stettler, assistante à l'institut de sociologie, dans le cadre d'une thèse de doctorat. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus