La baffe et la fessée sont toujours tolérées en Suisse

Alors que 19 pays européens bannissent les punitions corporelles à l'encontre des enfants et que dix autres s'apprêtent à le faire, la Suisse a renoncé à les interdire. Pour Terre des hommes, il est temps de changer de cap et "d'en finir avec la baffe ou la fessée".Lors d'un colloque, différents orateurs ont placé la Suisse devant ses responabilités. Frapper un chien est un mauvais traitement, frapper un adulte est une voie de fait mais battre un enfant dans la famille serait éducatif, a critiqué Elda Moreno, cheffe de la division politique familiale du Conseil de l'Europe, citée dans un communiqué de Terre des hommes. /ATS

27.08.2009 - 17:05
Actualisé le 27.08.2009 - 17:05

 

Actualités suivantes