Genève ne veut pas durcir le droit pour les criminels étrangers

Les premières tendances pour les votations fédérales sont tombées. Selon des chiffres quasi-définitifs, Genève refuserait par 54% l'initiative populaire de l'UDC sur les criminels étrangers et par 56% le contre-projet du Parlement. L'initiative fiscale du PS passerait tout juste la rampe avec le soutien de 50% des votants.Donnés à midi par la Radio suisse romande, ces chiffres reposent sur le dépouillement de 95% des bulletins genevois. /ATS


 

Actualités suivantes