Affaire Kadhafi: la police aurait pu être plus nuancée, selon Berne

Réagissant aux accusations de la Libye, la Confédération admet que la police genevoise aurait pu être plus nuancée lors de l'arrestation d'Hannibal Kadhafi. Mais elle dit n'avoir pas violé le droit international. Tripoli affirme que l'intervention était illégale."Les autorités suisses et genevoises ont appliqué les dispositions de la Convention de Vienne" sur les relations diplomatiques, conformément à la pratique internationale, a indiqué une porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), confirmant une information de plusieurs journaux dominicaux. /ATS

28.12.2008 - 18:50
Actualisé le 28.12.2008 - 18:50

 

Actualités suivantes