Délits sexuels: les Etats ne veulent pas alourdir les peines

Contrairement au National, le Conseil des Etats ne veut pas créer de registre spécial, où seraient fichés les pédophiles, les délinquants sexuels et autres auteurs de violences graves. Il refuse aussi d'alourdir les peines des auteurs de viols.Par 34 voix contre 7, la Chambre des cantons n'a pas voulu donner suite à l'initiative de la conseillère nationale Natalie Rickli (UDC/ZH) demandant la création d'un registre indépendant du casier judiciaire et permettant de localiser les pédophiles et autres délinquants sexuels. Elle a aussi rejeté à l'unanimité la motion déposée par la même Natalie Rickli et dont le contenu était semblable. /ATS

29.11.2010 - 20:30
Actualisé le 29.11.2010 - 20:30

 

Actualités suivantes