Cervelas: la solution pourrait venir du Paraguay

La solution pour sauver le cervelas pourrait venir du Paraguay. Les boyaux de boeufs de ce pays pourraient provisoirement remplacer les boyaux brésiliens interdits d'importation, mais idéaux pour la fabrication du cervelas.Les boyaux de boeufs du Paraguay ne pourront pas être importés avant le mois de juillet, a indiqué à Zurich Ulrich Kihm, spécialiste de la maladie de la vache folle, lors d'une conférence de presse de l'Union professionnelle suisse de la viande (UPSV). /ATS

29.04.2008 - 14:13
Actualisé le 29.04.2008 - 14:13

 

Actualités suivantes