Une expertise psychologique pour débusquer les chauffards

Les maîtres d'auto-école devraient pouvoir exiger une expertise psychologique lorsqu'ils ont un élève au comportement agressif. Cette idée émane de la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf.Le permis ne serait accordé que si le résultat de l'expertise s'avère positif. "Les maîtres de conduite ont des contacts étroits avec les chauffards potentiels", a-t-elle expliqué dans une interview dans la "Zentralschweiz am Sonntag". "Ils sont les mieux placés pour évaluer le comportement des futurs conducteurs sur les routes." /ATS

30.11.2008 - 12:12
Actualisé le 30.11.2008 - 12:12