La fin des occupations dans les universités de Genève et Zurich

A Genève, la vingtaine d'étudiants qui occupaient un auditoire universitaire depuis jeudi l'ont quitté lundi matin, à la demande du rectorat. Ils protestaient contre la réforme de Bologne. A Zurich, les choses sont rentrées dans l'ordre dimanche après deux semaines d'occupation.Le rectorat de l'alma mater genevoise, qui a demandé aux étudiants de libérer l'auditoire d'UniMail vendredi soir, a dû renforcer la sécurité du bâtiment pendant le week-end à cause de la manifestation anti-OMC samedi à Genève, a expliqué son porte-parole Didier Raboud. /ATS

30.11.2009 - 10:41
Actualisé le 30.11.2009 - 10:41

Actualités suivantes