Armes à sous-munitions: convention adoptée par 111 pays

Une convention interdisant les armes à sous-munitions dans le monde a été formellement adoptée par 111 pays, dont la Suisse, réunis à Dublin. Les principaux producteurs de ce type d'armement, les Etats-Unis notamment, ne sont toutefois pas partie prenante.Le projet de traité, qui avait été approuvé mercredi par les délégués, interdit l'utilisation, la mise au point et le stockage des bombes à sous-munitons (BASM). Le document sera formellement signé par les Etats lors d'une cérémonie à Oslo en décembre. La convention entrera en vigueur lorsqu'elle aura été ratifiée par 30 pays. /ATS

30.05.2008 - 11:41
Actualisé le 30.05.2008 - 11:41

 

Actualités suivantes