Affaire Kadhafi: le robinet du pétrole libyen n'a jamais été coupé

La crise entre la Libye et la Suisse déclenchée par l'inculpation de Hannibal Kadhafi fait l'objet d'un dégel. Outre la libération sous caution des deux Suisses détenus à Tripoli, la Libye n'a jamais mis en oeuvre ses menaces de couper le robinet du pétrole vers le territoire helvétique.La caution pour libérer les deux Suisses détenus s'élevait à 9000 francs par personne. Les entreprises concernées ont remis ces sommes par l'intermédiaire des avocats locaux, a annoncé devant la presse Jean-Philippe Jeannerat, porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). /ATS

30.07.2008 - 18:04
Actualisé le 30.07.2008 - 18:04

 

Actualités suivantes