La publication des photos de hooligans sur la toile critiquée

La chasse aux hooligans via Internet souvent pratiquée ces derniers temps est vivement critiquée par le préposé zurichois à la protection des données. Bruno Baeriswyl décèle des risques dans ce procédé, qu'il compare au supplice moyenâgeux du pilori."Dans les stades aussi, la présomption d'innonce prévaut", a dit le préposé dans un entretien paru dans la "NZZ am Sonntag". La police empiète sur les droits fondamentaux d'une personne si elle publie des photos sur Internet. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus