Les Gardes-frontière dénoncent le "manque chronique" d'effectifs

GaraNto, le syndicat du personnel de la douane et des gardes-frontière, appelle une nouvelle fois les autorités à combler les failles sécuritaires dues "au manque chronique" d'effectifs. Il demande au Conseil fédéral, au Parlement et à l'administration des douanes d'agir rapidement.Pour le syndicat, le Conseil fédéral a décidé "pour la galerie" le 26 janvier d'autoriser onze agents supplémentaires au Corps des gardes-frontières (Cgfr). Cet appoint ne sert qu'à l'exécution des tâches liées aux accords de Schengen/Dublin et n'apporte aucun des postes nécessités d'urgence, selon le communiqué de garaNto diffusé mercredi. /ATS

03.02.2011 - 10:41
Actualisé le 03.02.2011 - 10:41

Actualités suivantes