Patients d'Exit: les non incurables sont de plus en plus nombreux

Les organisations d'aide au suicide sont toujours plus sollicitées par des personnes qui ne souffrent pas de maladie incurable. Des chercheurs zurichois sont arrivés à ce résultat en analysant les cas de suicides assistés à Zurich entre 2001 et 2004.Entre 1990 et 2000, 22% des personnes décidées à mourir avec Exit n'étaient pas atteintes d'une maladie incurable. Entre 2001 et 2004, cette catégorie de patients est montée à 33% des cas. Chez Dignitas, elle s'élevait pour la même période à 21%. /ATS

04.11.2008 - 12:18
Actualisé le 04.11.2008 - 12:18

 

Actualités suivantes