Garde avec le fusil chargé: l'armée y renonce provisoirement

L'armée n'assurera désormais plus de service de garde avec une arme chargée. Elle renonce "pour des raisons de sécurité" à cette mesure qui a soulevé la polémique depuis janvier. Sa décision vaut jusqu'à ce que la lumière soit faite sur les récents incidents.Depuis l'introduction du nouveau règlement au début de l'année, huit coups de feu involontaires lors du service de garde ont été enregistrés. Le dernier incident date du 13 septembre dernier à Bure (JU). Personne n'a été gravement blessé mais ces évènements, que l'armée devrait examiner dans le détail d'ici la fin de l'année, n'ont fait qu'enfler la polémique. /ATS


Actualités suivantes