Minarets: les conseillers fédéraux rivalisent en explications

Après le "oui" du peuple suisse à l'interdiction des minarets et les critiques envers le gouvernement, les conseillers fédéraux rivalisent en tentatives d'explications dans la presse dominicale. Micheline Calmy-Rey se veut rassurante face à d'éventuelles menaces terroristes.Dans les colonnes du "Matin Dimanche" notamment, la conseillère fédérale déclare avoir recensé "des attaques verbales, quelques appels isolés au boycott et ponctuellement des petites manifestations" à l'étranger. Selon elle, "la situation est restée calme". /ATS

06.12.2009 - 13:45
Actualisé le 06.12.2009 - 13:45

 

Actualités suivantes