La fuite des cerveaux vers la Suisse inquiète l'Allemagne

La fuite des cerveaux vers la Suisse inquiète le ministre allemand de l'économie Rainer Brüderle. Berlin doit être attentif à ce phénomène et prendre des mesures pour récupérer ses ressortissants qui disposent d'un bon niveau de formation.L'Allemagne perd du personnel qualifié, des scientifiques et autres personnes importantes, estime le ministre dans une interview à l'hebdomadaire alémanique "Sonntag". La situation de l'emploi "un peu meilleure", les impôts plus bas et les prestations sociales expliquent selon lui que des Allemands déménagent en Suisse. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus