L'USS refuse toute concession sur les mesures d'accompagnement

Les syndicats suisses s'opposent à tout assouplissement des mesures d'accompagnement aux accords bilatéraux. Ils exigent en conséquence du Conseil fédéral qu'il refuse dans ses négociations avec l'UE toute concession sur cet instrument qui protège les salaires suisses.Lundi à Berne, l'Union syndicale suisse (USS) a fait part de ses inquiétudes concernant l'avenir des accords bilatéraux. Ainsi, l'Union européenne (UE) a une nouvelle fois critiqué ouvertement une partie des mesures de protection des salaires helvétiques, rappelle-t-elle dans un communiqué. /ATS

07.02.2011 - 10:18
Actualisé le 07.02.2011 - 10:18

 

Actualités suivantes