Davantage d'espace pour les chiens Saint-Bernard à Martigny (VS)

Le Barryland de Martigny va considérablement s'agrandir et les chiens Saint-Bernard bénéficieront ...
Davantage d'espace pour les chiens Saint-Bernard à Martigny (VS)

Davantage d'espace pour les chiens Saint-Bernard à Martigny (VS)

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le Barryland de Martigny va considérablement s'agrandir et les chiens Saint-Bernard bénéficieront d'environ quatre fois plus d'espace qu'actuellement. Coût du projet: 24 millions de francs dont une dizaine à trouver.

'L'actuel Barryland n'offre que peu d'espace pour des nouvelles attractions et ne pourra plus faire face au nombre croissant de visiteurs dans quelques années', a indiqué la Fondation Barry vendredi à la presse. Le nouveau parc thématique prévu jouxtera le bâtiment actuel et s'étendra sur une surface de 20'000 carrés, soit près de trois terrains de football.

Le projet, conçu par le bureau d'architecture Game à Martigny, prévoit un vaste parc et deux bâtiments. Dans le parc, qui laissera 'une grande place à la nature', les Saint-Bernard devront 'se sentir à l'aise et avoir suffisamment d'espace pour évoluer à leur guise mais aussi pour pouvoir se mettre en retrait et se reposer', indique la fondation. Les chiens disposeront d'environ quatre fois plus d'espace qu'actuellement, précise à Keystone-ATS Claudio Rossetti, responsable de projet parc thématique Barryland.

L'un des bâtiments prévus abritera un cinéma, l'autre présentera notamment des expositions et un sensorama. Le tout sera consacré aux Saint-Bernard (notamment au célèbre Barry), à leur histoire, à l'évolution de la race ou encore au rôle des chiens au fil des époques. L'actuel Barryland situé dans l'ancien arsenal abritera, lui, la restauration, l'administration, des salles de séminaires et des expositions temporaires.

Sponsors et mécènes

Le nouveau parc thématique occupera un terrain que la Ville de Martigny met à disposition de la fondation en droit de superficie durant 90 ans. Le projet sera mis à l'enquête d'ici la fin de l'année et la construction espérée par étapes d'ici 2025, indique Claudio Rossetti.

Le coût du projet s'élève à 24 millions de francs, dont 9 millions sont d'ores et déjà pris en charge par la fondation. Un comité de patronage sera lancé le 21 mai afin de trouver le reste de la somme via des sponsors, des mécènes, des fondations, voire un possible crédit cantonal sans intérêt (4 millions).

Le public sera tenu au courant de l'avancement du projet grâce à l'exposition évolutive 'Barry présente son nouveau parc', inaugurée vendredi au musée de l'actuel Barryland.

Davantage de chiens

Créée en 2005, la Fondation Barry a repris des mains des chanoines le chenil de l'hospice du Grand-St-Bernard qu'elle a rénové en 2017. Elle est depuis propriétaire du plus grand et du plus ancien élevage au monde du chien national suisse.

Une trentaine de chiens vivent à la Fondation Barry à Martigny. Une dizaine passent l'été à l'hospice, à 2473 mètres d'altitude. Avec le nouveau parc Barryland prévu, la fondation devrait compter une vingtaine de chiens supplémentaire, estime Claudio Rossetti.

/ATS
 

Actualités suivantes