Deux expositions de Georg Baselitz à Riehen et Bâle

L'artiste allemand Georg Baselitz est à l'honneur à Bâle. La Fondation Beyeler à Riehen (BS) ...
Deux expositions de Georg Baselitz à Riehen et Bâle

Deux expositions de Georg Baselitz à Riehen et Bâle

Photo: KEYSTONE/PATRICK STRAUB

L'artiste allemand Georg Baselitz est à l'honneur à Bâle. La Fondation Beyeler à Riehen (BS) lui consacre une rétrospective et le Kunstmuseum expose une centaine de ses dessins. Les deux expositions sont visibles jusqu'au 29 avril.

La place de Georg Baselitz dans l'histoire de l'art est assurée, car il est l'un des artistes contemporains les plus originaux de son temps, a déclaré vendredi Sam Keller, directeur de la Fondation Beyeler, lors de la présentation de la double exposition. L'artiste, qui fêtera son 80e anniversaire dans quelques jours, était présent.

Il est curieux de voir 60 ans de sa vie exposés, a déclaré Georg Baselitz en parlant de la rétrospective. 'Je ne me reconnais pas toujours'. Certaines oeuvres qualifiées 'd'agressives' à l'époque où elles ont été réalisées sont devenues 'de bonnes oeuvres', a-t-il indiqué.

Oeuvres encore jamais exposées

La rétrospective à la Fondation Beyeler a été mise sur pied en étroite collaboration avec l'artiste et le Musée Hirshhorn de Washington. Elle présente 90 oeuvres et douze sculptures réalisées entre 1959 et 2017. Certaines n'ont plus été montrées en public depuis très longtemps et les plus récentes, qui datent de l'automne 2017, sont exposées pour la première fois.

On peut notamment voir des oeuvres clés des années 1960 avec des tableaux des séries 'Héros', 'Fractures' et 'Signes divers', ainsi que plusieurs peintures à sujet renversé qui ont fait la renommée de l'artiste dans les années 1970 et 1980. L'exposition présente aussi un groupe de peintures de la série 'Remix'.

L'exposition au Kustmuseum présente 103 travaux sur papier réalisés entre 1955 et 2016, tous issus de la collection du musée qui compte 150 oeuvres de Georg Baselitz. On peut notamment y voir des dessins qui ont servi de base de travail pour les séries 'Héros' et 'Fractures', ainsi que pour les peintures à sujet renversé.

Longue amitié avec le Kunstmuseum

Le Kunstmuseum entretient une longue amitié avec l'artiste allemand. En 1970, le musée bâlois a été le premier à lui consacrer une exposition institutionnelle avec une présentation de dessins. Au fil des années, le Kunstmuseum a acquis des dessins de Georg Baselitz. La collection a été complétée avec des dons de l'artiste.

Georg Baselitz, Hans-Georg Bruno Kern de son vrai nom, est né en 1938 à Deutschbaselitz, en Saxe (Allemagne). Dès 1956, il suit les cours de la Haute Ecole des Arts Visuels et des Arts Appliqués à Berlin-Est. Il est renvoyé après deux semestres pour 'immaturité socio-politique'. Il poursuit alors ses études à l'Université des beaux-arts de Berlin-Ouest et obtient un master en 1963.

Scandale et saisie de tableaux

Sa première exposition personnelle en 1963 à la galerie Werner & Katz à Berlin fait scandale. Certaines oeuvres sont saisies par un huissier. Après un procès, les tableaux lui sont restitués en 1965. Après sa première exposition muséographique au Kunstmuseum de Bâle en 1970, il participe en 1972 à documenta 5 à Cassel.

La dernière exposition de Georg Baselitz en Suisse remonte à 1990 au Kunsthaus de Zurich. Il s'agissait alors de la plus grande rétrospective jamais réalisée jusque-là de l'artiste allemand.

Depuis 2000, l'artiste est professeur honoraire à l'Académie des Beaux-Arts de Cracovie. En 2012, la France lui a décerné le titre de Chevalier de la Légion d'Honneur. Georg Baselitz partage sa vie et son travail entre Bâle, Salzbourg, Ammersee (Allemagne) et Imperia (Italie).

/ATS
 

Actualités suivantes